top of page
  • Photo du rédacteurLaurent Charruet

Osez

Dernière mise à jour : 3 mai

"Ce n'est pas parce que c'est difficile que nous n'osons pas, c'est parce que nous n'osons pas que c'est difficile". Sènèque.


Cette affirmation est tellement vraie dans les aspects de notre vie.

Vous voulez demander une augmentation de salaire car vous estimez que votre travail mérite cette augmentation, mais vous ne demandez pas, vous prétextant diverses motifs limitants, issus de votre imagination.

Vous n’osez pas dire non à votre conjoint-e, de peur d’entrer dans un conflit, ce qui génère en vous une frustration.

Vous croisez tous les jours, cette personne à l’arrêt du bus, mais vous n’osez pas engager la conversation, alors que vous souhaiteriez mieux connaitre cette personne.

Vous n’osez pas vous payer ce voyage à l’autre bout du monde, de peur d’être en territoire inconnu, sans secours.

Que de barrières, que nous nous mettons, inventant des prétextes, des difficultés, remettant à demain la demande, et au surlendemain.

Cette frustration, devient un poids, une pollution mentale, et reste là en tâche de fonds, vous rappelant que vous n’avez pas confiance en vous.

Et le jour enfin, où nous osons, nous nous apercevons que ce n’était pas si compliqué. Qu’il n’y a pas eu de conflit, que c'était un agréable instant de parler avec cette personne inconnue. L’imaginaire est fertile pour nous faire peur, pour nous écarter de notre chemin. Il n’y a pas de recette miracle, juste conscientiser d'essayer.


J’ai constaté que osez demander ou faire est bien moins difficile que de rester dans une attente stérile à imaginer le pire.

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page